Chronologies
Années :
1495 1496 1497  1498  1499 1500 1501
Décennies :
1460 1470 1480  1490  1500 1510 1520
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Littérature Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1498 du calendrier julien.

Évènements

20 mai : Vasco de Gama débarque en Inde
30 mai-30 août : Troisième voyage de Christophe Colomb
  • 30 mai : départ de Sanlúcar de Barrameda avec six caravelles, de la troisième expédition de Christophe Colomb. Aux îles Canaries, la flotte se divise. Une partie gagne Hispaniola. Colomb prend plus au sud et fait escale aux îles du Cap-Vert[3].
  • Mai : Jean Cabot quitte Bristol à la tête d'une seconde expédition dans le but d’atteindre le Japon par le nord-ouest. L’expédition disparaît[4].
  • 31 juillet : au terme de la traversée Colomb découvre les îles de Trinité, de Tobago et de Grenade[3].
  • 5 août : Colomb parvient dans le delta de l’Orénoque et comprend vite qu’il s’agit d’un continent[3]. Il croit avoir découvert le paradis terrestre.
  • 15 août : Colomb visite une petite île proche de la côte de ce qui deviendra le Venezuela, que les autochtones nomment Paraguachoa (abondance de pêche), qu'il baptise Margarita[5].
  • 30 août : Colomb arrive à Hispaniola qu’il trouve au bord de la guerre civile, déchirée entre les partisans de Bartolomeo Colomb (les « étrangers ») et ceux du juge Roldan (Espagnols de « limpia sangre ») et par les Indiens révoltés contre la tyrannie de Bartolomé. Colomb réussit à rétablir le calme. Il accepte que les Indiens soient répartis (repartimiento) entre les colons et obtient le ralliement du juge Roldan, maintenu dans sa charge[3]. Alonso de Ojeda débarque à Hispaniola, envoyé par les Rois Catholiques et l’évêque Fonseca, adversaire de Colomb, pour rétablir l’ordre. Il ne parvient pas à prendre le pouvoir. Plus tard, l’ancien lieutenant de Roldan, Adrien Mogica, tente un nouveau soulèvement et est condamné par Colomb à être pendu.