Icône de redirection Cette page concerne l'année 1750 du calendrier grégorien. Pour l'année 1750 av. J.-C., voir 1750 av. J.-C..
Chronologies
Années :
1747 1748 1749  1750  1751 1752 1753
Décennies :
1720 1730 1740  1750  1760 1770 1780
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

1750 est une année commune commençant un jeudi.

Événements

Article détaillé : 1750 au Canada.
Fort Lawrence en 1755.
  • 11 novembre : le gouverneur civil du Tibet Gyurme Namgyal, fils du général Pholané (de) au pouvoir depuis 1747, qui avait comploté avec les Dzoungars, est assassiné par les amban, représentants de l'empereur de Chine à Lhassa. Les opposants au protectorat chinois, menés par l'intendant Lobsang Trashi (de), suscitent une émeute et les résidents chinois sont massacrés. Les insurgés n’obtiennent cependant pas le soutien de la noblesse tibétaine et doivent fuir en Dzoungarie le 21 novembre. L'empereur Qianlong envoie une expédition conduite par le général Bandi pour rétablir l'ordre[5]. En 1751 le gouvernement du Tibet est de nouveau confié aux dalaï-lamas[6]. Le pouvoir passe entre les mains des régents, religieux gelugpa, et les intrigues au sein du cabinet des ministres et les grandes familles servent de politique pendant plus d’un siècle.
  • 29 novembre : déposition du pacha Babeker[7]. Le pachalik marocain de Tombouctou n’existe plus.