Chronologies
Années :
1890 1891 1892  1893  1894 1895 1896
Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Automobile Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

1893 est une année commune commençant un dimanche.

Événements

Afrique

Aguibou, fama de Bandiagara, fils de El-Hadj-Omar. Ancienne famille très puissante dans le Macina. Carte postale de 1904.
  • 27 - 28 octobre, Maroc : attaque de Melilla par les tribus marocaines. Le gouverneur militaire Margallo est tué (Guerra de Margallo ou de Melilla). Des troupes espagnoles débarquent à Melilla (4 novembre)[17]. L’Espagne, qui a déjà 25 000 hommes dans l’enclave, exige une indemnité pour la destruction d’un fortin par les tribus. Elle n’obtient qu’une faible réparation du sultan. L’incident illustre les pressions qui s’exercent sur le Maroc alors que la tension persiste sur la frontière avec l’Algérie.
  • 1er novembre, première guerre Matabélé : les Matabélé attaquent le camp britannique du major Forbes près d’Imbembesi, mais sont de nouveau repoussés avec de lourdes pertes face à la puissance de feu des mitrailleuses Maxim[15].
  • 4 novembre : les Britanniques occupent la capitale du Matabélé, Bulawayo. Le roi Lobengula s’enfuit vers le nord. Il meurt peu après, sans doute de la variole[18].
  • 5 novembre : fondation de la première église « éthiopienne » en Afrique du Sud par Mangena Maake Mokone[19].
  • 9 novembre : Rabah attaque le Bornou et ruine Kouka (Kukawa), la capitale[20]. Il tue le sultan Hachem, puis se lance à la poursuite de son successeur, qui s’est réfugié au Gober. Mais les troupes du souverain du Sokoto lui barrent le passage et il revient au Bornou.
3 décembre : Frederick Russell Burnham, avec la Patrouille de la Shangani, tire sur un guerrier matabélé.