1917
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film

Réalisation Sam Mendes
Scénario Sam Mendes
Krysty Wilson-Cairns
Acteurs principaux
Sociétés de production Neal Street Productions
Amblin Partners
Reliance Entertainment
DreamWorks SKG
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Guerre
Durée 119 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

1917 est un film de guerre britannico-américain réalisé, coécrit et produit par Sam Mendes, sorti en 2019.

Le film, basé en partie sur un récit raconté à Mendes par son grand-père paternel, Alfred Mendes, raconte l'histoire de deux jeunes soldats britanniques qui ont reçu l'ordre de délivrer un message annulant une attaque vouée à l'échec peu après la retraite allemande sur la ligne Hindenburg pendant l'opération Alberich en 1917. Ce message est particulièrement important pour l'un des jeunes soldats dont le frère doit participer à l'attaque imminente. La réalisation du film, donnant l'illusion d'un seul long plan-séquence et d'une action en temps réel est un des points forts du film.

Le film a reçu de nombreuses nominations et a remporté plusieurs prix, dont deux Golden Globes (Meilleur réalisateur et Meilleur film dramatique) et trois Oscars (Meilleure photographie, Meilleur mixage de son et Meilleurs effets visuels).

Synopsis

Le , la Première Guerre mondiale fait rage sur le front Ouest. L'armée allemande s'est retirée d'un secteur du front occidental dans le Nord de la France. La reconnaissance aérienne a repéré que les Allemands ne battent pas en retraite mais ont effectué un retrait tactique sur la ligne Hindenburg, où ils attendent les Britanniques. Deux jeunes soldats britanniques, les caporaux suppléants Will Schofield et Tom Blake, sont chargés par le général Erinmore d'une mission vraisemblablement impossible : les lignes de communication étant coupées, ils vont devoir traverser seuls le no man's land et les lignes ennemies pour délivrer un message au deuxième bataillon du régiment Devonshire, stationné aux environs d'Écoust-Saint-Mein. Ce message, annulant leur attaque planifiée, doit permettre de sauver du piège tendu par l'armée allemande 1 600 soldats britanniques, parmi lesquels se trouve le lieutenant Joseph Blake, frère de Blake[1].

Schofield et Blake traversent le no man's land et atteignent les tranchées allemandes abandonnées. Ils réalisent que ces dernières sont minées, mais un rat casse un fil relié aux mines, déclenchant leur explosion. Schofield est enseveli, mais Blake parvient à l'extirper des décombres et à l'emmener avec lui. Ils arrivent dans une ferme abandonnée, où ils assistent à un combat aérien entre deux avions britanniques et un appareil allemand. L'avion allemand est abattu et s'écrase en flammes dans la ferme. Schofield et Blake tentent de sauver le pilote brûlé. Schofield propose de le tuer par pitié, mais Blake demande à Schofield d'aller chercher de l'eau pour le pilote. Le pilote poignarde alors Blake avant d'être abattu par Schofield. Blake meurt dans les bras de ce dernier, qui lui promet de terminer la mission.

Schofield est récupéré par une unité britannique de passage et fait une partie du trajet avec les soldats en camion. Un pont détruit près du village bombardé d'Écoust-Saint-Mein empêche les véhicules de passer, et Schofield traverse seul sur les vestiges du pont. Il est attaqué par un tireur isolé allemand situé de l’autre côté du canal. Schofield traque et tue le tireur, mais est blessé pendant leur ultime échange de coups de feu et perd conscience.

Schofield se réveille pendant la nuit et entreprend de traverser Écoust-Saint-Mein bombardée, où il progresse sous une pluie de fusées éclairantes. Pourchassé par un soldat allemand, il se réfugie dans la cachette d'une femme française accompagnée d'un bébé. Elle soigne ses blessures et pour la remercier, il lui donne sa ration de nourriture en conserve et sa gourde remplie de lait de la ferme. En repartant, Schofield tombe sur un soldat allemand et un combat s'ensuit. Il étrangle son adversaire et bouscule un autre soldat allemand qui est trop ivre pour l'arrêter. D'autres soldats le poursuivent, mais il échappe aux coups de feu en sautant dans une rivière. Emporté par les rapides, il parvient à nager et à atteindre la rive alors que le jour s'est levé.

Schofield atteint le 2e bataillon du régiment Devonshire juste avant le début de l'attaque britannique. Il sprinte à travers le champ de bataille après avoir réalisé que les tranchées sont trop remplies de soldats pour qu'il parvienne à rejoindre le commandant à temps. Alors que l'infanterie britannique commence à monter à l'attaque, elle est bombardée par l'artillerie allemande. Schofield se fraye un chemin pour rencontrer le colonel Mackenzie et réussit à le convaincre d'annuler l'attaque.

Schofield localise ensuite le lieutenant Joseph Blake — qui était parmi la première vague d'attaque, mais est indemne — et lui annonce la nouvelle de la mort de Blake. Joseph est bouleversé, mais remercie Schofield. Ce dernier demande à Joseph son accord pour écrire à sa mère et lui parler de l'héroïsme de Tom.

Schofield s'éloigne et s'assied sous un arbre à proximité. Le film se termine avec Schofield regardant plusieurs photos de sa famille, avec un message au dos de l'une d'elles : "Reviens-nous".

Fiche technique

Coproduction : Michael Lerman