Andrea Mia Ghez (née le ) est une astronome et universitaire américaine, professeur au département de physique et d'astronomie de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA)[1]. En 2004, le magazine Discover l'a classée parmi les 20 scientifiques américains les plus doués de leur domaine[1].

En 2020, elle reçoit le prix Nobel de physique, conjointement avec Reinhard Genzel et Roger Penrose, pour « la découverte d'un objet compact supermassif au centre de notre galaxie »[2], autrement dit Sagittarius A*.

Biographie

Andrea Mia Ghez grandit à Chicago. Le programme Apollo lui inspire une carrière en astronautique[3]. Elle étudie d'abord les mathématiques, puis la physique[4]. Elle obtient un BS en physique du Massachusetts Institute of Technology en 1987, puis un Ph.D. en 1992 au CalTech, sous la supervision de Gerald Neugebauer[5].

Distinctions

En 1994 Andrea Ghez reçoit le Prix d'astronomie Annie J. Cannon[6], le prix Newton Lacy Pierce en astronomie en 1998[7] et en 1999 le Maria Goeppert Mayer Award pour ses travaux sur l'Interférométrie des tavelures au sein de l'Observatoire W. M. Keck[8].

Carrière

Publications

Voici une liste de quelques publications d'importance de Ghez :

  • The Multiplicity of T Tauri Stars in the Taurus-Auriga & Ophiuchus-Scorpius Star Forming Regions: A 2.2 micron Imaging Survey, 1993, AJ, 106, 2005
  • High Spatial Resolution Imaging of Pre-Main Sequence Binary Stars: Resolving the Relationship Between Disks and Close Companions, 1997, ApJ, 490, 353
  • High Proper Motions in the Vicinity of Sgr A*: Unambiguous Evidence for a Massive Central Black Hole, 1998, ApJ, 509 678
  • The Accelerations of Stars Orbiting the Milky Way's Central Black Hole, 2000, Nature, 407, 349
  • The First Measurement of Spectral Lines in a Short-Period Star Bound to the Galaxy's Central Black Hole: A Paradox of Youth, 2003, ApJLetters, 586, 126
  • "Measuring Distance and Properties of the Milky Way's Central Supermassive Black Hole with Stellar Orbits", 2008, ApJ, 689, 1044

Notes et références

  1. a et b (en) « 20 Young Scientists to Watch », Discover (magazine) (consulté le 6 mars 2008)
  2. « Le prix Nobel de physique attribué à trois chercheurs spécialistes des trous noirs », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 octobre 2020)
  3. (en) Jennifer Lauren Lee, « Science Hero:Andrea Mia Ghez », The My Hero Project (en) (consulté le 23 septembre 2009)
  4. (en) Linda Copman, « Zeroing in on Black Holes »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Observatoire W. M. Keck (consulté le 23 septembre 2009)
  5. (en) « Changing Faces of Astronomy » [archive du ], Science (consulté le 20 mars 2008)
  6. (en) « Annie Jump Cannon Award in Astronomy », sur aas.org (consulté le 13 novembre 2018)
  7. (en) « Newton Lacy Pierce Prize in Astronomy », sur aas.org (consulté le 13 novembre 2018)
  8. (en) « 1999 Maria Goeppert Mayer Award Recipient », sur aps.org (consulté le 13 novembre 2018)