Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anglo-saxon.

Les Anglo-Saxons sont un peuple d'origine germanique qui s'installe en Grande-Bretagne à partir du Ve siècle. La période anglo-saxonne de l'histoire de l'Angleterre s'étend traditionnellement jusqu'à la conquête normande, en 1066. Elle voit la christianisation des Anglo-Saxons à partir du VIIe siècle et l'émergence progressive du royaume d'Angleterre.

En quelques décennies, ils se mêlèrent aux indigènes brittoniques ou les repoussèrent vers l'ouest, amorçant une transhumance sur plusieurs siècles vers la péninsule armoricaine, d'où le nom de Bretons donné aux nouveaux venus en Armorique[1].

Histoire

L'origine géographique exacte des Angles et des Saxons est difficile à connaître, en raison des mouvements qui agitèrent les peuples germaniques dès le commencement de l'ère chrétienne. Il est plus que probable que les Angles venaient des régions comprises entre la Hollande actuelle et le Sud du Danemark, c'est-à-dire de la Frise médiévale et le Nord de l'Allemagne, (les missionnaires de l'Église northumbrienne, selon Bède, allaient évangéliser les leurs en se rendant en Frise). Quant aux Saxons, ils étaient probablement établis au sud des Angles. L'origine des Jutes est plus facile à déterminer, dans la mesure où une péninsule a pris leur nom (le Jutland).

Si les premiers temps de la conquête anglo-saxonne sont très mal connus, il en va tout autrement du VIIe siècle : vers 600, plus d'une douzaine de royaumes existaient et leur nombre ne cessa de fluctuer jusqu'à la fin du IXe siècle. Cependant, les principaux subsistèrent sous une forme ou sous une autre durant toute la période anglo-saxonne, à tel point que sept royaumes furent retenus par l'historiographie, sans doute au XVIe siècle, et désignés par le terme Heptarchie. En voici la liste, ainsi que l'origine ethnique sinon de leurs habitants, du moins de leur aristocratie selon Bède le Vénérable :