Armoiries des croisés : 1209-1211

Croisade des barons (été 1209), principaux seigneurs croisés

Figure Seigneur et blasonnement
Blason Ducs Bourgogne (ancien).svg Eudes III, duc de Bourgogne

bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules

Eudes III fait partie des premiers croisés, présent au conseil de Villeneuve-sur-Yonne. Le duc entreprend cette expédition sans aucun enthousiasme et presque à contrecœur[1] et ne veut rien entreprendre sans l’assentiment royal. Il prend part au sac de Béziers. Dans un traité de juillet 1209, Eudes et le comte Hervé[2] font serment de protéger et de garder fidèlement les habitants de Narbonne avec tous leurs biens[3] Eudes s’oppose fermement à la destruction de la cité. Pressenti par Arnaud pour prendre la souveraineté des territoires conquis, le duc de Bourgogne aurait eu cette réponse : « J’ai assez de terres et de seigneuries sans prendre celle-là et sans déshonorer le vicomte, car on lui a fait déjà assez de mal sans le priver de son héritage[4] ». Eudes décide de s’en prendre au château de Cabaret, à quelques lieues de Carcassonne. Devant l’opiniâtreté de la résistance, il abandonne et décide trois jours après de reprendre le chemin qui le ramène en Bourgogne.

Hervé IV de Donzy, comte de Nevers,

Il se joint à la croisade en 1208, en partie poussé par le pape qui lui avait accordé une dispense de consanguinité à contrecœur. Aux côtés entre autres de son voisin et rival le duc Eudes III de Bourgogne, il participa aux prises de Béziers et de Carcassonne, mais refuse la possession des vicomtés de Béziers et de Carcassonne qui lui avaient été proposés. Les quarante jours de services écoulés, il refuse de combattre plus longtemps pour la croisade et retourne dans son comté[5]. Il combat également plus tard au siège de Marmande[6].

Blason Courtenay.svg Pierre II de Courtenay, comte d'Auxerre et de Tonnerre

également comte de Nevers jusqu'en 1199, seigneur de Courtenay (1183-1219) et enfin empereur latin de Constantinople (1216-1219).

d'or à trois tourteaux de gueules

Il participe au sac de Béziers, aux sièges de Carcassonne et de Lavaur.

Blason de la maison de Châtillon.svg Gaucher III de Châtillon, comte de Saint-Pol

de gueules aux trois pals vairé d'argent et d'azur, au chef d'or

Unknown escutcheon-fr.svg Milon IV du Puiset, comte de Bar-sur-Seine
Blason comte fr Valentinois.svg Aymar II de Poitiers, comte de Valentinois

d'azur à six besans d'argent posés 3, 2 et 1 au chef d'or

Blason comte Geneve ancien.svg Humbert, comte de Genève et son frère Guillaume

D'argent à la bande d'azur accompagnée de deux lions du même

Armoiries seigneurs Montfort.svg Simon IV, seigneur de Montfort

de gueules au lion d'argent à la queue fourchée

Unknown escutcheon-fr.svg Guillaume des Roches, sénéchal d'Anjou
Blason ville fr Beaujeu (Rhône).svg Guichard IV, sire de Beaujeu

D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, brisé d'un lambel de cinq pendants du même brochant sur le lion

Unknown escutcheon-fr.svg Gaucher de Joigny
Blason-Florac.svg Pierre Bermond de Sauve d'Anduze

de gueules à trois étoiles d'or

d'autres disent : d'argent à un lion de gueules[7]

Poursuite de la lutte (1209-1211), principaux seigneurs croisés

Figure Seigneur et blasonnement
Armoiries seigneurs Montfort.svg Simon IV, seigneur de Montfort

de gueules au lion d'argent à la queue fourchée

Armoiries Montfort-Castres.svg Guy de Montfort, comte de Castres, frère de Simon de Montfort

de gueules au lion d'argent à la queue fourchée, brisé d'un lambel de cinq pendants d'azur brochant sur le lion

Blason famille fr Lévis.svg Guy Ier de Lévis

D'or à trois chevrons de sable

Blason Mathieu Ier de Montmorency (+1160).svg Bouchard de Marly

d'or à la croix de gueules cantonnée de quatre alérions d'azur

Unknown escutcheon-fr.svg Guillaume des Barres
Unknown escutcheon-fr.svg Simon de Neauphle
Blason Languedoc.svg Baudouin de Toulouse, demi-frère de Raymond VI

Selon l'Historia Abligensis, il portait les mêmes armoiries que son frère

Armoiries seigneurs Montfort.svg Amaury de Montfort, fils aîné de Simon de Montfort

de gueules au lion d'argent à la queue fourchée

Armoiries seigneurs Montfort.svg Guy de Montfort, fils cadet de Simon de Montfort

de gueules au lion d'argent à la queue fourchée

Autres seigneurs croisés

Figure Seigneur et blasonnement
Blason Comtes de Dreux.svg Robert II, comte de Dreux

échiqueté d'or et d'azur, à la bordure de gueules

présent en 1210

Armoiries Ponthieu.svg Guillaume II, comte de Ponthieu

d'or aux trois bandes d'azur à la bordure de gueules

présent en 1210

Blason Coucy-le-Chateau.svg Enguerrand III, sire de Coucy

fascé de vair et de gueules

présent en 1211

Bar Arms.svg Thiébaut Ier, comte de Bar et de Luxembourg

d’azur semé de croisettes d’or aux deux bars adossés du second

présent en 1211

vicomte d'Albi, de Béziers et de Carcassonne de 1213 à 1218, comte de Toulouse de 1215 à 1218

Guerre contre Toulouse et insurrection occitane : 1211-1225

Figure Seigneur et blasonnement
Unknown escutcheon-fr.svg compléter

La croisade royale : 1226-1229

Figure Seigneur et blasonnement
Unknown escutcheon-fr.svg Louis VIII, roi de France
Unknown escutcheon-fr.svg Pierre Mauclerc, duc de Bretagne
Unknown escutcheon-fr.svg Thibaud IV, comte de Champagne

Il quitte la croisade une fois la quarantaine faite

Unknown escutcheon-fr.svg Guy III de Châtillon, comte de Saint-Pol

mort durant le siège d'Avignon

Unknown escutcheon-fr.svg Jean Ier, comte de Chalon
Unknown escutcheon-fr.svg Étienne II de Chalon, comte d'Auxonne
Unknown escutcheon-fr.svg Gautier II d'Avesnes, comte de Blois
Unknown escutcheon-fr.svg Philippe II de Courtenay, comte de Namur

mort durant le siège d'Avignon

Unknown escutcheon-fr.svg Jean IV de Montoire, comte de Vendôme
Unknown escutcheon-fr.svg Humbert V, sire de Beaujeu

qui reste ensuite comme gouverneur des vicomtés

Unknown escutcheon-fr.svg Guy de Montfort, seigneur de Castres
Unknown escutcheon-fr.svg Amaury VI, comte de Montfort

Prolongement de la croisade : 1231-1328

Figure Seigneur et blasonnement
Unknown escutcheon-fr.svg compléter

Les méridionaux

Figure Seigneur et blasonnement
Unknown escutcheon-fr.svg compléter

 

  1. E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne …, T. III, p. 164.
  2. L’inimitié entre les deux hommes ira grandissante. Pierre des Vaux de Cernay dit même qu’ils voulaient se tuer.In E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne …, T. III, p. 172.
  3. E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne …, T. III, p. 169 qui cite ses sources : Histoire du Languedoc, ancienne édition, T. II, p. 170.
  4. E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne …, T. III, p. 171.
  5. Dominique Paladilhe, Simon de Montfort, Librairie Académique Perrin, (réimpr. 1997), 324 p. (ISBN 2-262-01291-1)
  6. Early Blazon
  7. Early Blazon