Avril 2020
Nombre de jours 30
Premier jour Mercredi 1er avril 2020
3e jour de la semaine 14
Dernier jour Jeudi 30 avril 2020
4e jour de la semaine 18
Calendrier
avril 2020
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
14 1er 2 3 4 5
15 6 7 8 9 10 11 12
16 13 14 15 16 17 18 19
17 20 21 22 23 24 25 26 
18 27 28 29 30
2020Années 2020XXIe siècle

Mois précédent et suivant
Avril précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques
Décès

est le 4e mois de l'année 2020.

Climat et environnement

Le 16 avril, l'Agence spatiale européenne publie des cartes confirmant une baisse de la teneur de dioxyde d'azote dans l'air des grandes villes d'Europe entre le 13 mars et le 13 avril, grâce à la baisse d'activité industrielle et des transports provoquée par la Pandémie de Covid-19, dont -47% à Milan, -48% à Madrid, -49% à Rome et -54% à Paris[1]. De plus, à Athènes (capitale de la Grèce), et au-delà de l'Europe à New Delhi (capitale de l'Inde), le smog diminue énormément de manière visible à l’œil nu[2]. Dans une étude publiée le 30 avril, le Centre de recherche sur l'énergie et l'air propre d'Helsinki estime que l'amélioration de la qualité de l'air grâce au confinement a permis d'éviter en Europe 11 300 décès liés à la pollution[3]. Un article publié dans Nature Climate Change le 19 mai révèle qu'au pic mondial du confinement, le 7 avril, les émissions mondiales ont diminué de -17%[4].

Sans lien avec la pandémie, une série d'incendies de forêt se déclarent dans la Zone d'exclusion de Tchernobyl, ce qui entraîne un taux de radioactivité 16 fois supérieur à la normale dans cette zone. Entre les fumées dégagées par ces incendies, d'autres émises par l’incinération massive des herbes sèches par des villageois (pratique très répandue en Ukraine) et une tempête de sable qui frappe la capitale ukrainienne le 16 avril, le 17 Kiev devient temporairement la ville la plus polluée au monde[5].

Selon les données de Copernicus, le mois d'avril 2020 est le deuxième mois d'avril le plus chaud recensé, dépassant à cette place le mois d'avril 2019 de 0,08 °C, et n'étant derrière le mois d'avril le plus chaud, celui d'avril 2016, que de 0,01 °C[6].

Évènements

La pandémie de Covid-19 est toujours en cours, diminue en Chine, mais reste forte en Europe et s'intensifie en Amérique et en Afrique. A la fin du mois, des pics de nouveaux cas recensés de la maladie de Kawasaki (bien que faible en nombres absolus) dans plusieurs pays d'Europe amènent les chercheurs à s'interroger sur un lien entre la covid-19 et cette maladie, et de manière plus générale si elle aurait une cause infectieuse et/ou serait liée à une surproduction de cytokine.