Bas-Rhin
Blason de Bas-Rhin Drapeau de Bas-Rhin
Bas-Rhin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Création du département
Chef-lieu
(Préfecture)
Strasbourg
(arrondissement
Chef-lieu)
Sous-préfectures Haguenau
Molsheim
Saverne
Sélestat
Président du
conseil départemental
Frédéric Bierry (LR)
Préfet Josiane Chevalier
Code Insee 67
Code ISO 3166-2 FR-67
Démographie
Gentilé Bas-Rhinois(e), Bas-Rhinois(es)
Population 1 125 559 hab. (2017)
Densité 237 hab./km2
Géographie
Superficie 4 755 km2
Subdivisions
Arrondissements 5
Circonscriptions législatives 9
Cantons 23
Intercommunalités 24
Communes 514

Le Bas-Rhin[Note 1] (/bɑ.ʁɛ̃/[Note 2]) est un département français de la région Grand Est. Il fait partie de la région historique et culturelle d'Alsace avec le département du Haut-Rhin. La préfecture ainsi que le conseil départemental sont situés à Strasbourg. Ses habitants sont appelés les Bas-Rhinois. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 67. Le département est frontalier avec l'Allemagne.

La collectivité territoriale du Bas-Rhin sera fusionnée avec celle du Haut-Rhin le 1er janvier 2021. Cette fusion donnera lieu à la création de la « collectivité européenne d'Alsace »[1]. Le Bas-Rhin continuera toutefois d'exister en tant que circonscription administrative de l'État[2].

Dénomination

Il s'agit du dernier département français à avoir conservé le terme « bas » dans son nom. Les autres départements qui étaient concernés ont préféré changer de dénomination, jugeant ce qualificatif peu valorisant. Exemples : les Basses-Pyrénées devenues en 1969 les Pyrénées-Atlantiques ou les Basses-Alpes, devenues en 1970 le département des Alpes-de-Haute-Provence. Le même phénomène a été observé pour les départements « inférieurs » (Charente-Inférieure, Seine-Inférieure ou Loire-Inférieure).

Histoire

Le département a été créé à la Révolution française.

Le , l'Assemblée nationale constituante décréta : « — Que l'Alsace sera divisée en deux départements dont Strasbourg et Colmar ser[o]nt les chefs-lieux ; — Que le département de Strasbourg sera subdivisé en trois districts […] ; — Que les terres des princes allemands, possédées en souveraineté par la France, seront comprises dans la division des districts ; — Que Landau, enclavé dans le Palatinat, aura une justice particulière […] ».

Le en application de la loi du , à partir de la moitié nord de la province d'Alsace (Basse-Alsace).

1852.

Les limites du Bas-Rhin furent modifiées à de nombreuses reprises :

Évolution des frontières départementales depuis 1871.