Chuck E. Weiss (mort le [1]) est un compositeur et chanteur américain originaire de Chicago[2]. Proche de Tom Waits et Rickie Lee Jones[3] - sujet de son morceau Chuck E.'s in Love - et a travaillé notamment avec Muddy Waters, Willie Dixon, son ami Tom Waits[4], rencontré après un concert à Ebbet's Fields, et ou encore Johnny Depp et Dr. John.

Biographie

Né à Chicago, Chuck E. Weiss est élevé à Denver dans le Colorado, où son père est disquaire et où il étudie à l'université de Denver. Dans ce monde, il grandit avec la musique ; habitué des clubs, en 1965 il a déjà été batteur de Lightnin' Hopkins et rencontré Muddy Waters ou encore Willie Dixon, avec qui il enregistre en 1970 à Boulder[2] et co-écrit Spare Parts I pour l'album Nighthawks at the Diner de 1975[5], à une époque où il habitait l’hôtel Tropicana. Proche de Tom Waits, il est cité dans le titre Jitterbug boy de l'album Small Change[6], a été attaqué en justice pour avoir insulté la police dans un procès de trois jours[7].

Viper Room

Menacée de fermeture, une discothèque du Sunset Strip[7], située au 8852 W Sunset Boulevard à West Hollywood (Californie) appelée The Central est rebaptisée The Viper Room lorsqu'elle est reprise et rouvre ses portes en 1993 ; elle appartient à Chuck E. Weiss, ancien habitué qui s'y produisait, et à son ami l'acteur Johnny Depp[7].

Discographie