Corps des gardes-frontière
Corps des gardes-frontière
Écusson officiel du Corps des gardes-frontière.
Écusson officiel du Corps des gardes-frontière.

Création 1er janvier 1894[1]
Affiliation Département fédéral des finances
Siège Berne
Coordonnées 46° 56′ 34″ N, 7° 26′ 08″ E
Employés 2 073 (2016)[2]
Ministre responsable Ueli Maurer (conseiller fédéral)
Agence fille Corps des gardes-frontière
Site web www.ezv.admin.ch
Géolocalisation du siège
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Corps des gardes-frontière
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Corps des gardes-frontière

Le Corps des gardes-frontière Cgfr (en allemand Grenzwachtkorps GWK, en italien Corpo delle guardie di confine Cgcf, en romanche Corp da guardias da cunfin Cgc, en anglais Swiss Border Guard SBG) est la formation armée de l'Administration fédérale des douanes[3]. Celui-ci fondé le [1] conformément à la Constitution fédérale qui confère à la Confédération les compétences policières en relation avec l'accomplissement des tâches en matière de douanes. Il constitue à l'heure actuelle l'organe de sécurité civil et fédéral le plus important de Suisse[4].

Historique

Organisation

Échelon stratégique

Échelon opérationnel

Échelon tactique

Tâches

Tâches douanières

Le Corps des gardes-frontière est chargé du contrôle des marchandises touristiques, c'est-à-dire des marchandises destinées à un usage personnel et non commercial. Il contrôle, entre autres, les franchises quantitatives [5] et valeur et si les marchandises peuvent légalement entrer sur le territoire douanier suisse.

Tâches de sécurité

Tâches relevant du domaine des migrations

Priorités d'engagement

Frontière

Espace frontalier

Aéroports

Les gardes-frontière contrôlent la migration dans les aéroports internationaux (excepté celui de Zürich-Kloten), principalement pour les vols hors-Schengen. Ils s'occupent aussi des contrôles douaniers pour tous les aéroports.

Missions internationales

Depuis 2011, le Corps des gardes-frontière participe à la surveillance des frontières extérieures de l'UE, qui est coordonnée par l'Agence européenne Frontex[6].

Coopération

Galerie

Références

  1. a et b « Historique - Le Corps des gardes-frontière Cgfr - depuis 1894 », sur www.ezv.admin.ch (consulté le 22 novembre 2017)
  2. Conseil fédéral, Rôle et effectif futur du Corps des gardes-frontière : Rapport en réponse au postulat 16.3005 de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national du 26 janvier 2016, , 24 p. (lire en ligne), p. 16.
  3. Suisse. « Loi du 18 mars 2005 sur les douanes », RS 631.0, art. 91 al. 2. (version en vigueur : 1er août 2016) [lire en ligne (page consultée le 22 novembre 2017)]
  4. « Corps des gardes-frontière (Cgfr) », sur www.ezv.admin.ch (consulté le 22 novembre 2017)
  5. « RS 631.01 Ordonnance du 1er novembre 2006 sur les douanes (OD) », sur www.admin.ch (consulté le 30 septembre 2019)
  6. Frontex, Administration fédérale des douanes AFD, ezv.admin.ch.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes