Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaines.
Ernest J. Gaines
Description de cette image, également commentée ci-après
Ernest J. Gaines en 2015.
Nom de naissance Ernest James Gaines
Naissance
Paroisse de la Pointe Coupée (Louisiane, États-Unis)
Décès (à 86 ans)
Paroisse de la Pointe Coupée (Louisiane, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Dites-leur que je suis un homme

Ernest James Gaines (né le à Paroisse de la Pointe Coupée (Louisiane) et mort le dans la même ville[1]) est un écrivain afro-américain.

Son roman Dites-leur que je suis un homme (A Lesson Before Dying), publié en 1993, remporte le National Book Critics Circle Award et est nommé au Prix Pulitzer.

Biographie

Ernest J. Gaines[2], né en 1933 à Oscar, Louisiana (en)[3]. Dès neuf ans il gagne 50 cents par jour en ramassant des pommes de terre. À quinze ans, avec sa famille, il rejoint la Californie où il s’attelle plus sérieusement à ses études et commence à lire avec passion, tout en regrettant que « son monde » ne figure pas dans les livres. Il décide donc d'écrire pour le mettre en scène et publie ses premières nouvelles dans un magazine en 1956, suivies de plusieurs romans. Il s'affirme comme un des seuls écrivains américains à peindre un Sud en évolution, où les Noirs de la nouvelle génération s'opposent aux anciens dans une quête de dignité. La mutation est porteuse de conflits et de drames, car les règles du jeu ne sont plus codifiées.

Ernest J. Gaines est aujourd'hui considéré aux États-Unis comme un des auteurs majeurs du « roman du Sud ».

En 1996, il assure pendant un semestre entier des enseignements d'écriture créative à l'université Rennes 2 Haute Bretagne en France[4].

En 2004, il est nommé pour le Prix Nobel de littérature, mais c'est Elfriede Jelinek qui le remporte.

Ernest J. Gaines est chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Œuvre

Romans, récits

  • 1964 : Catherine Carmier
    Publié en français sous le titre Catherine Carmier, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1999 (ISBN 2-86746-207-X)
  • 1967 : Of Love and Dust
    Publié en français sous le titre D'amour et de poussière, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1991 (ISBN 2-86746-067-0) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2602, 1995 (ISBN 2-264-01971-9) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 70, 2010 (ISBN 978-2-86746-546-8)
  • 1968 : Bloodline
    Publié en français sous le titre Par la petite porte, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1996 (ISBN 2-86746-143-X) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 71, 2010 (ISBN 978-2-86746-547-5)
  • 1971 : The Autobiography of Miss Jane Pittman
    Publié en français sous le titre Autobiographie de Miss Jane Pittman, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1989 (ISBN 2-86746-051-4) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2773, 1996 (ISBN 2-264-02313-9) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 67, 2010 (ISBN 978-2-86746-535-2)
  • 1978 : In My Father's House
    Publié en français sous le titre Le Nom du fils, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky et Jean-François Gauvry, Paris, Éditions Liana Levi, 2013 (ISBN 978-2-86746-678-6) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 122, 2015 (ISBN 978-2-86746-793-6)
  • 1983 : A Gathering of Old Men
    Publié en français sous le titre Colère en Louisiane, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1989 (ISBN 2-86746-046-8) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2495, 1994 (ISBN 2-264-01970-0) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 30, 2004 (ISBN 2-86746-381-5)
  • 1993 : A Lesson Before DyingNational Book Critics Circle Award (1993) ; Oprah's Book Club (1997)
    Publié en français sous le titre Dites-leur que je suis un homme, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1994 (ISBN 2-86746-109-X) ; réédition, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 22, 2003 (ISBN 2-86746-344-0)
  • 2002 : Three Men
    Publié en français sous le titre Quatre heures du matin, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 5, 2002 (ISBN 2-86746-297-5)
  • The Tragedy of Brady Sims (2017), aussi publié sous le titre The Man Who Whipped Children
    Publié en français sous le titre L'Homme qui fouettait les enfants, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 2016 (ISBN 978-2-86746-845-2)

Recueil de nouvelles et essais

  • 2005 : Mozart and Leadbelly: Stories and Essays
    Publié en français sous le titre Mozart est un joueur de blues, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 2006 (ISBN 2-86746-405-6)

Nouvelles

  • 1956 : The Turtles
  • 1957 : Boy in the Double-Breasted Suit
  • 1960 : Mary Louis
  • 1963 : The Sky Is Gray
    Publié en français sous le titre Le ciel est gris, précédé de Une longue journée de novembre, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1993 (ISBN 2-86746-091-3) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2649, 1995 (ISBN 2-264-02312-0)
  • 1963 : Just Like a Tree
  • 1964 : A Long Day in November
  • 1966 : My Grandpa and the Haint
  • 1971 : A Long Day in November
    Publié en français sous le titre Une longue journée de novembre, suivi de Le ciel est gris, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Éditions Liana Levi, 1993 (ISBN 2-86746-091-3) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2649, 1995 (ISBN 2-264-02312-0) ; réédition sous le titre Ti-Bonhomme, Paris, Éditions Liana Levi, coll. « Piccolo » no 9, 2002 (ISBN 2-86746-301-7)

Références

  1. (en) [1], sur wafb.com, 5 novembre 2019
  2. (en) « Ernest J. Gaines | Biography, Books, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 12 juin 2019)
  3. (en-US) « Ernest J. Gaines | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 12 juin 2019)
  4. (en-US) Wolfgang Lepschy et Ernest J. Gaines, "A MELUS Interview :Ernest J. Gaines ”, The Society for the Study of the Multi-Ethnic Literature of the United States (MELUS), volume 24, numéro 1 (printemps 1999).

Annexes