Gertie le dinosaure
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche publicitaire de 1914 figurant Gertie en amatrice d’automobile.

Titre original Gertie the Dinosaur
Réalisation Winsor McCay
Scénario Winsor McCay
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 12 minutes
Sortie 1914


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Gertie le dinosaure (Gertie the Dinosaur) est un film d'animation créé par Winsor McCay en 1914.

Sans être le tout premier dessin animé, c'est le premier film avec un dinosaure possédant une personnalité attrayante, ce qui le distingue des films antérieurs dit « films à trucages » comme ceux de J. Stuart Blackton et Émile Cohl, et en fait le précurseur des films d'animations de Walt Disney. C'est également le premier film utilisant la technique des « images-clés ».

En 1991, film est inscrit au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès.

Synopsis

Gertie le dinosaure (1914).

À l'ouverture du film, on voit Winsor McCay, accompagné de collègues dessinateurs, en train de circuler en automobile à New York. Mais, le véhicule ayant une crevaison devant la façade du muséum américain d'histoire naturelle, ils décident d'aller visiter les lieux pendant la réparation. Au cours de la visite, ils observent les squelettes de dinosaures conservés au musée, notamment celui du « Brontosaure ». McCay parie alors un dîner à un de ces collègues, George McManus, qu'il peut donner vie à un dinosaure grâce à ses talents d'animation. Après six mois et dix milles dessins, il organise une projection cinématographique d'un dessin animé au cours d'un dîner dans un restaurant.

On passe alors d'un film en prise de vues réelles au dessin animé : on y lit sur un panneau le dessinateur qui appelle le dinosaure Gertie. L'animal, imposant, surgit d'une caverne qui se trouve à proximité d'un lac en se frayant un chemin par l'ouverture étroite de son logis.

Marchant hors de la caverne d'un pas pesant (sous le regard d'un serpent de mer qui surgit du lac, puis disparaît), Gertie approche face aux spectateurs, mangeant un petit rocher, puis un arbre qu’elle coupe en deux à sa base avec sa bouche. Sous les ordres de McCay, Gertie salue l'audience de la tête et fait quelques mouvement de pieds en se dandinant. Elle n'en fait cependant qu'à sa tête, finissant par être grondée quand elle essaie d'attraper McCays avec sa bouche, pleurant alors à chaudes larmes. Séchant ses larmes, elle reçoit une citrouille pour la consoler. Elle joue ensuite avec un mammouth qui passe devant elle, avant de jeter celui-ci dans le lac en le lançant par sa queue, effectuant une petite danse de joie peu après. Mais elle est alors arrosée par le jet d'eau du mammouth mécontent ; elle réplique en lui lançant un rocher, alors que le mammouth s'éloigne. Elle se met ensuite à terre sur le flanc et se repose un moment, avant de se gratter avec sa queue. Elle voit peu après un grand lézard ailé passer dans ciel derrière elle, puis se met à se dandiner en répondant aux questions de McCay par des mouvements de tête. Peu après, elle boit tout le contenu du lac pour se désaltérer.

Le dresseur (McKay) apparaît ensuite dans le dessin aimé. Armé d'un fouet, le minuscule personnage est amené par Gertie sur son dos, celle-ci s'éloignant finalement à droite de l'écran pour quitter la scène peu après, en acceptant de faire une promenande pour McCay.

La projection se termine, McManus, ayant perdu le pari, accepte de payer le repas.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fiche technique