Bien que né à La Nouvelle-Orléans, puis exporté à Chicago, c'est à New York que le Jazz s'épanouit. À partir des années 1930, Harlem devient la capitale du monde afro-américain, une Mecque pour l'intelligentsia noire. Dans un environnement créatif et actif sur le plan intellectuel et financier, occasion de trouver des engagements. Les musiciens affluent à Harlem et l'on voit se constituer de nombreuses formations qui donneront naissance à de nouveau styles de jazz.

Les compositeurs et interprètes de jazz ont souvent célébré la ville dans leurs œuvres musicales. Parmi les nombreux standards, on peut recenser :

Duke Ellington, pour sa part, a souvent mis en avant le quartier de Harlem dans ses compositions, et notamment dans Echoes of Harlem, Harmony in Harlem, Harlem River Quiver, Harlemania, Harlem Twist (East St. Louis Toodle-oo), Harlem Air Shaft et Blue Belles O'

Les lieux de jazz à New York