Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liénard.
Jean-Yves Liénard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
VersaillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Yves Liénard est un avocat français[1],[2] né le à Denain (Nord)[3] et mort le à Versailles (Yvelines)[4].

Biographie

Diplômé du BEPC, Jean-Yves Liénard travaille d'abord comme vendeur de chaussures dans le commerce familial.

Puis, reçu 2e[réf. nécessaire] au CAPA après avoir repris ses études à vingt-sept ans, ce qui lui donne une équivalence au baccalauréat, il entre à la faculté de droit et s'inscrit au Barreau de Versailles le 18 décembre 1974. Il remporte le concours d'éloquence, devient premier secrétaire de la conférence du stage, adoubé par le bâtonnier Damien et ouvre un cabinet. Il débute aux assises à Beauvais, souvent commis d'office[2].

Décrit comme l'avocat « des parrains, caïds et autres voyous »[1], anarchiste déclaré, pénaliste et ne prenant pas de dossier de parties civiles, il a notamment pour clients Roland Dumas, Béatrice Dalle, Bernard Tapie et Gérard Depardieu[1].

Il décède le 9 octobre 2018 à l'âge de 76 ans[5].

Famille

Jean-Yves Liénard est marié à une avocate qui devient par la suite vice-procureure et est père de cinq enfants (dont des triplés).

Publication

Jean-Yves Liénard participe à la rédaction de l'ouvrage Le dossier Noir de l’instruction, 30 avocats témoignent, sous la direction de C. Courrège, éditions Odile Jacob, Paris, 2006.

Notes et références

  1. a, b et c « Quand je les défends, je les aime », sur lemonde.fr, (consulté le 10 octobre 2018).
  2. a et b « Le pilier de barre », sur tendancedroit.fr (consulté le 10 octobre 2018).
  3. Pascale Robert-Diard, « Jean-Yves Liénard, l’avocat pénaliste qui alliait rouerie et élégance, est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Versailles : Me Jean-Yves Liénard est décédé », sur leparisien.fr, (consulté le 9 octobre 2018)
  5. « Mort de l’avocat pénaliste Jean-Yves Liénard », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)