Livres Groupe
Repères historiques
Création Juillet 2010
Fiche d’identité
Langues de publication Français
Société mère Books LLC

Livres Groupe est une maison d'édition d'ouvrages dont le contenu provient exclusivement d'articles de Wikipédia en français[1]. L'éditeur constitue la branche française de l'éditeur américain Books LLC qui édite des ouvrages constitués d'articles de Wikipédia en anglais. L'éditeur Livres Groupe a principalement été actif en 2010 (année de son lancement) où la maison aurait édité plus de 60 000 ouvrages en seulement quelques mois[1], puis s'est fait discret en arrêtant totalement l'édition de nouveaux ouvrages à partir de 2013.

Chacun des livres édités par Livres Groupe comprend une compilation d'articles centrés autour d'un thème particulier. Par exemple, l'ouvrage intitulé « Race de chien originaire du Japon : Akita Inu, Shiba Inu, Épagneul Japonais, Hokkado, Tosa Inu » comprend une compilation des articles Akita Inu, Shiba Inu, Épagneul japonais, Hokkaido, et Tosa Inu, qui sont tous des chiens d'origine japonaise. Chaque livre a une couverture de couleur beige où le titre est écrit en grandes lettres, avec la mention « Livres Groupe ». Contrairement aux articles d'origine, les livres édités par Livres Groupe ne contiennent aucune image[1].

Une initiative semblable a celle de Books LLC et Livres Groupe a été lancée par Barnes & Noble, dont les livres de la collection Hephaestus Books sont également constitués d'articles de Wikipédia en anglais[2].

Critiques

Des critiques virulentes ont été formulées à l'encontre de la maison d'édition Livres Books, qui vendait pour plus de 10 euros (voire jusqu'à presque 50 euros[1]) des ouvrages dont le contenu pouvait être consultable gratuitement via internet[1]. Bien que la maison d'édition ne faisait rien d'illégal (le contenu des articles d'origine était libre et les pseudonymes de leurs auteurs étaient cités[1]), rien n'indiquait de prime abord que les ouvrages n'étaient qu'une compilation d'articles de Wikipédia, ce qui pouvait induire les acheteurs en erreur sur les sites de vente en ligne. L'éditeur estimait quant à lui que les livres étaient « achetés par des gens qui préfèrent lire sur papier que sur un écran », et se défendait d'induire en erreur le consommateur[3].

À partir de la mi-2010, les livres édités par Livres Groupe ont inondé les sites de vente en ligne comme Amazon ou PriceMinister, sur lesquels une recherche « Livres groupe » aboutissait à plus de 60 000 résultats. Amazon et PriceMinister ont par la suite répondu à cette problématique en supprimant de leur moteur de recherche la totalité des ouvrages édités par cet éditeur controversé.

Notes et références

  1. a b c d e et f Céline Ngi, « Des articles de Wikipédia vendus sur Amazon pour 10 euros et plus », Fluctuat.net, 15 octobre 2010.
  2. Hephaestus Books
  3. Judith Duportail, « Les Livres Groupe ou comment payer pour lire du Wikipédia », sur Rue89 (consulté le 17 juin 2015)