Luca Attanasio
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
GomaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Luca AttanasioVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Luca Attanasio, né le à Saronno (Italie) et mort le à Goma (RDC) est un diplomate italien, ambassadeur en République démocratique du Congo de 2017 jusqu'à son assassinat en .

Biographie

Enfance et formation

Luca Attanasio naît le à Saronno. Il grandit à Limbiate[1].

Il obtient son diplôme avec distinction à l'université Bocconi de Milan en 2001[2].

Carrière

Il commence sa carrière diplomatique en 2003, à la Farnesina, comme directeur des affaires économiques, bureau d'appui aux entreprises, puis au secrétariat de la direction générale de l'Afrique. Un an plus tard, il devient le secrétaire général adjoint du sous-secrétaire d'État chargé de l'Afrique et de la coopération internationale du Ministère italien des Affaires étrangères. Attanasio commence sa carrière diplomatique hors d'Italie en 2006, au bureau économique et commercial de l'ambassade d'Italie à Berne (2006-2010) et au consulat général à Casablanca, au Maroc (2010-2013)[2]. En 2013, il retourne à la Farnesina où il est nommé chef du secrétariat de la direction générale de la mondialisation et des affaires mondiales. Il retourne ensuite en Afrique en tant que premier conseiller à l'ambassade d'Italie à Abuja, au Nigéria, en 2015. Du jusqu'à sa mort, il est chef de mission à Kinshasa, en République démocratique du Congo. À partir du 31 octobre 2019, il est confirmé sur place en tant qu'ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire accrédité en RDC[3]. Attanasio était l'un des plus jeunes ambassadeurs d'Italie[4].

Vie privée

Luca Attanasio est marié à Zakia Seddiki, fondatrice et présidente de l'association humanitaire Mama Sofia depuis 2017 qui œuvre dans des zones difficiles à Kinshasa en faveur des enfants et des jeunes mères. Il a rencontré Zakia Seddiki, qui est originaire de Casablanca au Maroc, alors qu'il était consul dans cette ville[5]. Ensemble ils ont eu trois filles[3].

Circonstances de sa mort

Le , un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) de trois véhicules, transportant un total de sept personnes[6] de la MONUSCO, la mission des Nations Unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo, à laquelle Luca Attanasio participait, est attaqué par des individus armés[7]. Le convoi voyage dans la province du Nord-Kivu à un programme d'alimentation scolaire du PAM à Rutshuru, une ville située à 70 kilomètres au nord de Goma (chef-lieu de la province), sur un itinéraire qui aurait conduit les véhicules à travers le parc national des Virunga. L'attaque a lieu près des cantons de Kibumba[8] et Kanyamahoro[9]. Le PAM déclare que l'attaque a eu lieu sur une route qui a auparavant été autorisée aux convois sans escorte de sécurité[10].

Attanasio est la cible principale de l'attaque. Alors que les hommes armés tentent de l'enlever, ils ouvrent le feu. Les six assaillants tuent Mustapha Milambo, le chauffeur de l'ONU[6],[9],[11]. Alors que les forces de sécurité congolaises locales arrivent sur les lieux à la suite du rapport de coups de feu, les hommes armés tuent le carabinier du bataillon de Gorizia Vittorio Iacovacci, âgé de 30 ans et originaire de Sonnino[12], et blessent grièvement Attanasio ; les autres membres du convoi sont également blessés[13]. Les assaillants prennent alors la fuite[10]. Attanasio est hospitalisé dans un état critique à l'hôpital des Nations Unies à Goma ; il y meurt très peu de temps après son admission en raison de blessures par balle à l'abdomen[14], portant le nombre total de décès résultant de l'attaque à trois. Attanasio est le premier ambassadeur étranger tué en RDC depuis 1997.

Distinction

En octobre 2020, Luca Attanasio a reçu le prix Nassiriya de la paix « pour son engagement en faveur de la paix entre les peuples » et « pour avoir contribué à la réalisation d'importants projets humanitaires, en se distinguant par son altruisme, son dévouement et son esprit de service en soutien aux personnes en difficulté »[15].

Notes et références

  1. (it) « Chi erano Luca Attanasio e Vittorio Iacovacci », sur Il Giorno, (consulté le 22 février 2021)
  2. a et b (it) « Luca Attanasio, chi era l'ambasciatore morto in Congo: tra i diplomatici italiani più giovani nel mondo, a ottobre il premio "Nassiriya". Disse: «È un lavoro pericoloso» », sur Il Messagero, (consulté le 22 février 2021).
  3. a et b « Luca Attanasio : Italian ambassador killed in Congo during kidnap attempt », sur The Independent, (consulté le 22 février 2021).
  4. (it) « Premio Nassiriya per la Pace a Luca Attanasio, ambasciatore italiano in Congo », sur La Repubblica, (consulté le 22 février 2021).
  5. « Zakia Seddiki, la moglie dell'ambasciatore Attanasio impegnata nel sociale », sur La Repubblica (consulté le 23 février 2021).
  6. a et b (en-US) Megan Specia et Gaia Pianigiani, « Italian Ambassador Among Three Killed in Attack on U.N. Convoy in Congo », sur The New York Times, (consulté le 22 février 2021).
  7. (it) « L’ambasciatore Luca Attanasio e il carabiniere Vittorio Iacovacci uccisi in agguato in Congo. Mattarella: “Lutto per servitori dello Stato” », sur Il Fatto Quotidiano, (consulté le 22 février 2021).
  8. « MONUSCO », sur Twitter, (consulté le 22 février 2021).
  9. a et b (en) Jason Burke et Angela Giuffrida, « Italian ambassador to DR Congo dies in attack on UN convoy », sur The Guardian, (consulté le 22 février 2021).
  10. a et b (en) « Attack on World Food Programme field mission in Eastern Democratic Republic of Congo | World Food Programme », sur www.wfp.org (consulté le 22 février 2021)
  11. (en) Jeremy Kelly et Tom Kington, « Italian ambassador among three killed in Congolese ambush », sur The Times, (consulté le 22 février 2021).
  12. (it)ecco chi era Vittorio Iacovacci, il carabiniere di Sonnino, latinaoggi.eu, 22 février 2021
  13. (it) « Congo, uccisi l'ambasciatore italiano Luca Attanasio, un carabiniere della scorta e l'autista », sur Tgcom24, .
  14. (en-GB) « Italian ambassador to DR Congo killed in UN convoy attack », (consulté le 22 février 2021).
  15. L'ambassadeur italien en RDC tué dans une attaque : ce que l'on sait, L'Express, 22 février 2022

Liens externes