Mykola Chmatko
Timoshenko Shmatko.jpg
Mykola Chmatko et la sculpture "Aurore d'Ukraine" en 2008.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Микола Гаврилович ШматькоVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Soviétique (-), Ukrainien (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web

Mykola Havrylovytch Chmatko (en ukrainien : Микола Гаврилович Шматько, en russe : Николай Гаврилович Шматько, Nikolaï Gavrilovitch Chmatko[1],[2]), surnommé « le roi du marbre », est un sculpteur et peintre soviétique puis ukrainien né le à Krasnohorivka dans l'oblast de Donetsk en Ukraine (alors République socialiste soviétique d'Ukraine) et mort le à Moukatchevo (Ukraine)[3].

Biographie

Mykola Chmatko a commencé la sculpture à l'âge de 33 ans[4].

Tout au long de sa carrière, il a créé sans le soutien du gouvernement ni des sponsors, plus de 750 monuments (bas-relief, haut-relief, sculpture) et plus de 500 peintures. La collection de l'auteur, est exposée dans sa galerie "Chmatko et fils" et n'a pas d'équivalent dans le monde. On y trouve plus de 70 sculptures en marbre de l'Oural et d'Italie et quelque 300 tableaux (tableaux, graphiques)[4].

En 2000, il a été nommé professeur d'arts créatifs et des arts de l'Institut de Moscou de la « civilisation mondiale » en remerciement à son art[4],[5]. Pour le récompenser pour sa contribution à la création de la « Vierge de Sviatogorsk » pour l'Église orthodoxe, il lui a été décerné l'« ordre de Letopisets Nestor »[6] par Volodymyr, alors chef de l'Église orthodoxe d'Ukraine (Patriarcat de Moscou).

En 2004, après de longues négociations auprès de l'administration de l'oblast de Donetsk et auprès du recteur du monastère Laure de Sviatohirsk (en ukrainien : Свято-Успенська Святогірська Лавра), il a été décidé de lui confier la création de la sculpture en marbre : « Bienheureuse Vierge Marie de Sviatohirsk ». L'automne suivant, après les travaux de restauration, cette sculpture mesurant 4,30 mètres de hauteur, a été installée sur un piédestal haut de 8 mètres. La sculpture a été exécutée dans deux blocs de marbre d'Oural pesant chacun 40 tonnes[5].

À l'automne 2005 a commencé la restauration de la Transfiguration dans l'église Keleberda, située dans l'oblast de Poltava ; on peut y trouver aussi la sculpture « La Crucifixion du Christ »[5].

En 2007, il a reçu le « prix Lorenzo il Magnifico »[5] à Florence, c'est la première fois que ce titre est donné à un Ukrainien pour son œuvre.

Parmi ses nouvelles créations, on trouve les « Trois Grâces » exécutées en marbre par Mykola Chmatko et la même sculpture en plâtre teinté exécutée par son fils Raphael[4].

Famille

Mykola Chmatko a deux fils qui participent à l'exécution de divers projets d'auteur la galerie "Chmatko & fils".

Musée