L’Oscar de la meilleure actrice (Academy Award for Best Actress in a Leading Role) est une des récompenses cinématographiques américaine décernée chaque année, depuis 1929 par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (APAS), laquelle décerne également les autres Oscars.

Ce prix récompense le travail d’interprétation d’une actrice, jugé comme étant le meilleur de l’année écoulée, dans un film où elle tient le premier rôle. Les nominations sont décidées par les acteurs et actrices membres de l’académie. La lauréate est élue par tous les membres de l’académie, comme pour les autres prix.

Après la première cérémonie en 1929, l’AMPAS a décidé que l’Oscar de la meilleure actrice récompenserait une comédienne pour son interprétation dans un seul film, et non pour sa carrière ou pour l’ensemble des films dans lesquels elle avait joué au cours de l’année précédente.

Historique

À ce jour, c’est Katharine Hepburn qui cumule le plus grand nombre de trophées dans cette catégorie avec 4 victoires en 1934, 1968, 1969 et 1982 (absente à chaque cérémonie, elle n'a jamais reçu le trophée en personne).

Treize autres actrices ont été récompensées chacune à deux reprises :

Luise Rainer et Katharine Hepburn sont les seules à avoir obtenu deux Oscars de la meilleure actrice deux années consécutives.

Meryl Streep est l’actrice la plus nommée de l’histoire de la cérémonie avec 21 nominations dont 17 en tant que meilleure actrice, dépassant en 2010 Katharine Hepburn, longtemps détentrice du record dans cette catégorie avec 12 sélections. En nombre de récompenses reçues, Hepburn est suivie par Ingrid Bergman et Meryl Streep, chacune détentrices de trois oscars : deux en tant que « meilleure actrice » et un en tant meilleure actrice dans un second rôle.

Cinq autres comédiennes ont réussi un doublé : celui d’avoir gagné, au cours de leur carrière, l’Oscar de la meilleure actrice et celui du meilleur second rôle féminin :

L’actrice la plus âgée à avoir été distinguée à ce jour est Jessica Tandy, couronnée à 80 ans en 1990 pour Miss Daisy et son chauffeur. La plus jeune (et par ailleurs unique comédienne sourde à avoir été oscarisée) est Marlee Matlin, honorée à 21 ans en 1987 pour Les Enfants du silence.

La seule interprète afro-américaine à avoir été récompensée dans cette catégorie est Halle Berry pour À l'ombre de la haine en 2002. La première nommée à ce titre fut Dorothy Dandridge pour Carmen Jones en 1955.

En 88 cérémonies, seules deux actrices ont été récompensées pour un rôle parlant non-anglophone : Sophia Loren en 1962 pour La Ciociara, tourné en italien, et Marion Cotillard en 2008 pour La Môme (rebaptisé « La Vie en rose » aux États-Unis), tourné en français.

En 2013, pour la 85e cérémonie, la comédienne la plus âgée et l'actrice la plus jeune jamais nommées dans cette catégorie se retrouvent en compétition : Emmanuelle Riva, 86 ans, nommée pour Amour et Quvenzhané Wallis, 9 ans, pour Les Bêtes du sud sauvage.

Palmarès

Note : L’année indiquée est celle de la cérémonie, récompensant les films sortis au cours de l’année précédente[n 1]. Les lauréates sont indiquées en tête de chaque catégorie et en caractères gras.

Années 1920 – 1930