La plupart des vignes sont des plantes grimpantes des régions au climat tempéré ou de type méditerranéen.

Le terme générique « vigne » est un nom vernaculaire désignant plusieurs taxons, essentiellement de la famille des Vitaceae de laquelle relèvent les vignes domestiques.

On y trouve le genre Vitis. Ces vignes domestiques sont largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, que l'on mange ou dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation. Un terrain planté de vigne s'appelle un vignoble, sa culture est la viticulture. Les différentes variétés se nomment cépages. L'espèce principale cultivée est Vitis vinifera.

Les vignes-vierges font également partie de la famille des Viticeae.

Botanique et biologie

Ces plantes, en général ligneuses et sarmenteuses au feuillage caduc, relèvent du type biologique transversal des lianes[1].

Un plant de vigne cultivé développe des racines qui s'enfoncent généralement à une profondeur de 2 à 5 mètres et parfois jusqu'à 12-15 mètres voire plus[2],[3]. Les racines issues de semis et de bouture sont très différentes (avec même en condition humide de possibles racines aériennes apparaissant à la base de troncs issus de semis,selon P. Galet[3]).

La vigne domestiquée provient d'une vigne sauvage (lambrusque) dont les rameaux grimpants peuvent atteindre une trentaine de mètres[4].

Famille des Vitaceae

Les vignes de la famille des Vitaceae sont les vignes domestiques du genre Vitis ainsi que les vignes-vierges du genre Parthenocissus et celles de l'espèce Ampelopsis brevipedunculata. Ces vignes s'attachent à des supports par des vrilles, leurs sarments ligneux pouvant atteindre une grande longueur. Leurs feuilles à nervures palmées, comportant pour la plupart cinq lobes principaux plus ou moins découpés, ont généralement une base cordiforme (forme de cœur).

Les vignes de cette famille développent un important polymorphisme génétique selon les cépages et espèces. Leurs fleurs, petites et verdâtres à blanches, sont regroupées en inflorescences et leurs fruits, de formes différentes selon les sous-espèces, sont des baies regroupées en grappes. A maturité, leur coloration varie selon chacune des variétés de vigne : blanche, jaune-pâle, violette, noire (cette dernière étant majoritaire pour les variétés dites sauvages ou lambrusque). Les graines de ces baies sont des pépins.

Genre Vitis

La vigne, ou vigne cultivée (Vitis vinifera L., 1753), est cultivée pour ses fruits en grappes. C'est la principale espèce de vignes cultivée en Europe et dans le monde. Elle est, en effet, à l'origine de très nombreux cépages (cabernet, merlot, pinot, sauvignon, etc.). C'est l'espèce qui fournit le moût le plus apprécié.

Une description fine des variations de forme des feuilles et des fruits est nécessaire pour identifier les cépages de la vigne domestique : c'est l'objet de l'ampélographie.

Autres familles

Plusieurs variétés de plantes n'appartenant pas à la famille des Vitaceae portent le nom vernaculaire de « vigne » :