Vincent Reffet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
DubaïVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Vincent Reffet dit « Vince Reffet », né le à Annecy et mort le , est un pratiquant français de base-jump (saut extrême), de parachutisme et de vol en wingsuit.

Biographie

Carrière professionnelle

Vincent Reffet est parachutiste professionnel : il totalise 17 000 sauts en parachute, 1 400 sauts de base-jump. Il pratique le vol en wingsuit depuis 2002. Il est instructeur de parachutisme, pilote Jetman, licencié pilote privé (PPL), instructeur en soufflerie où il totalise 1 000 heures, pionnier et instructeur de Speed riding[1].

Palmarès

En 2004, Vincent Reffet devient champion de France de freefly à Vannes (France) puis champion du monde de freefly à Boituva (Brésil) en équipe avec Frédéric Fugen.[réf. nécessaire]

L'équipe de freefly des « Soul Flyers » qu'il anime avec Fred Fugen

En 2009, elle est première en freefly aux World Games de Kaohsiung (Taïwan)[1],[2].

Le , Vincent Reffet et son collègue le Français Fred Fugen battent le record du monde de base-jump citadin en sautant du haut des 828 mètres de la tour Burj Khalifa (Émirats arabes unis) avec l'organisation de Skydive Dubai[3].

Le , Vince Reffet vole en compagnie d’Yves Rossy autour d'un Airbus A380 de la compagnie Emirates au-dessus de Dubaï[4].

En 2016, il vole, avec son partenaire Fred Fugen, en compagnie de la Patrouille de France.

En 2017, les Soul Flyers créent le buzz en réussissant à s'introduire dans un avion en plein vol à l'aide d'une combinaison de wingsuit.

Mort

Le , il meurt à la suite d'un accident durant un vol en prototype d'aile rigide motorisée au-dessus de Dubaï[5],[6].

Liens externes